Harcèlement Moral Stop

Vous êtes sur la pageHMS - ARTICLES - ARCHIVES 2000 - ARTICLE #13

Dépêche AFP (17 Mars 2000)

Harcèlement moral : Une entreprise alsacienne condamnée à verser 400 000 Francs à une salariée.

L'entreprise alsacienne Fischer Rosemount, filiale d'un groupe américain, a été condamnée à verser une indemnité de 400 000 Francs (60 980 Euros) à une ancienne salariée licenciée après avoir été victime pendant 18 mois de harcèlement moral, a-t-on appris samedi de source syndicale à Mulhouse (est de la France).

Le jugement a été rendu par la cour d'appel des prud'hommes de Mulhouse le 11 octobre, mais l'union syndicale CFDT Mines-Métallurgie-Alsace, à l'origine de la plainte, a attendu pour le publier d'avoir la certitude qu'il n'y aurait aucun recours en cassation.

La victime est une secrétaire âgée de 40 ans, avec plus de 20 ans d'ancienneté dans la société Fisher Rosemount (pièces détachées, métallurgie) de Cernay (Haut-Rhin), a indiqué à l'AFP Rose-Marie Levieux, juriste de la CFDT qui a constitué le dossier.

Elle s'était plainte d'avoir subi pendant 18 mois des "menaces, chantage et harcèlement de tous ordre" de la part d'un chef de service qui n'était pas le sien, avant d'être licenciée pour faute grave. Son propre chef de service n'était pas intervenu pour la protéger, mais il avait constitué un dossier contre elle pour justifier son licenciement (50 fautes enregistrées sur son ordinateur).

La cour d'appel a qualifié les faits de "méthodes intolérables utilisées contre la salariée", selon la même source.

La direction de l'entreprise n'a pu être jointe samedi.

 

Site officiel de l'association de type loi 1901 : HMS - Harcèlement Moral Stop