Harcèlement Moral Stop

Vous êtes sur la pageHMS - ARTICLES - ARCHIVES 2000 - ARTICLE #18

Dépêche AFP (3 Avril 2000)

Grève à la CCI Vendée : Le directeur accusé de harcèlement moral.

Une cinquantaine d'employés de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Vendée se sont mis en grève lundi pour réclamer le départ de leur directeur, accusé de "harcèlement moral" et de "gestion autoritaire du personnel", a-t-on appris de source syndicale. Après avoir manifesté dans les rues de la ville, en distribuant des tracts, les grévistes ont été reçus à la préfecture puis ont reconduit la grève pour la journée de mardi.

La cinquantaine de grévistes, sur les 93 employés administratifs de la CCI, affirment être "victimes de harcèlement moral, d'humiliation et d'atteinte à la dignité" de la part d'Yvon Guillot, directeur général qui a pris ses fonctions en juillet 1998, selon la CFDT, seul syndicat représenté.

Parmi les "pratiques inacceptables mais pourtant régulières" imputées à M. Guillot, Christian Dupont, responsable CFDT national aux Chambres de Commerce et d'Industrie, évoque "des pressions en tous genres, des menaces, la méconnaissance des textes et des droits dans la gestion du personnel". Le PDG de la CCI, Armand Papin a, de son côté, confirmé dans un communiqué "sa confiance et son soutien au directeur général et à ses directeurs adjoints" pour leur volonté de mettre en place des mesures d'amélioration de la communication et de la médiation au sein de l'entreprise.

"La revendication principale des grévistes, c'est le changement de méthode", a expliqué à l'AFP M. Dupont. "Mais le personnel a fait lui-même l'analyse : Ça ne peut pas se faire avec le directeur actuel, trop éloigné du management participatif", a-t-il ajouté.

 

Site officiel de l'association de type loi 1901 : HMS - Harcèlement Moral Stop