Harcèlement Moral Stop

Vous êtes sur la pageHMS - ARTICLES - ARCHIVES 2001 - ARTICLE #06

Sud Ouest (1er Avril 2001)

Carte blanche à Loïc Scoarnec, Président de HMS.

Le Harceleur est Partout !

Sujet longtemps tabou, devenu médiatique depuis peu, le harcèlement moral est un fait de société. Révélé par un ouvrage de Marie France Hirigoyen ("Malaise dans le travail, harcèlement moral : révéler le vrai du faux", aux Éditions Syros), sujet du film "Troishuit" de Philippe Le Gay, reconnu par un vote à l'Assemblée nationale le 11 janvier dernier, le harcèlement sur le lieu de travail est dénoncé et condamné.

Cela est vrai dans le secteur privé. Il en va encore tout autrement dans l'administration. Et pourtant : 60% des dossiers traités à Harcèlement Moral Stop (HMS) proviennent de ce secteur. Pour mieux situer l'ampleur du mal, rappelons qu'HMS reçoit plus de 8 000 appels par an, traite plus de 1 000 dossiers et a enregistré en une année près de 32 000 visites sur son site Web. C'est du secteur hospitalier, de l'administration territoriale (les mairies), de l'éducation nationale et de La Poste qu'afflue la majorité des doléances. Domaine privilégié du harcèlement pervers, le secteur hospitalier nous procure de nombreux exemples.

Ainsi cette infirmière, qui n'eut pas l'air de plaire à une nouvelle surveillante-chef et fut victime d'une grave dépression. À son retour, sans doute pour ménager sa fragilité psychologique, le directeur de l'hôpital eut la bonne idée de lui confier comme mission la mise aux normes de la chambre mortuaire !

Que penser également de cette autre infirmière, déplacée sans cesse d'hôpital, changeant dans la même journée plusieurs fois d'unité de travail, soumise à des modifications de planning incessantes, devant accepter le travail de jour ou de nuit, selon le bon plaisir de Mme la Surveillante ! Il faudrait aussi parler des aides-soignantes ou des médecins, qui peuvent connaître des conditions de travail indignes. Hôpital, ton univers impitoyable !

Pour être complet, il faut ajouter que le secteur public ne règle pas les problèmes. Il les déplace ! Ainsi, des harceleurs peuvent s'adonner à leur triste activité, en toute impunité, dans des services successifs. Quand cela devient insupportable, ils sont mutés.

Face à ces souffrances, ces détresses, nous obtenons de la part des directions, mais aussi des ministères, toujours la même réponse : le silence. Tous les secteurs de la vie professionnelle sont touchés, quelle que soit la taille de l'entreprise, qu'elle appartienne au secteur public ou privé. II suffit qu'il existe une relation hiérarchique, un intérêt professionnel quelconque, un collègue pervers.

Le harcèlement prend de multiples formes. Tels ces nettoyeurs, "cost killers", mercenaires du sale boulot, évitant ainsi aux entreprises la mise en place de plans sociaux et de licenciements ? Le harcèlement conduit à la destruction psychologique et/ou physique de la victime. Le harceleur ne cherche pas nécessairement une cible faible, mais il détectera la faiblesse de la cible.

Alors, puisque nous ne pouvons pas faire confiance à la sagesse des hommes, que le législateur intervienne rapidement. Dénoncer, condamner le harcèlement moral est indispensable, mais aussi le prévenir par la formation et l'information est un enjeu.

 

Site officiel de l'association de type loi 1901 : HMS - Harcèlement Moral Stop