Harcèlement Moral Stop

Vous êtes sur la pageHMS - ARTICLES - ARCHIVES 2009 - ARTICLE #03

Liaisons sociales (Novembre 2009)

Avec la crise, revoilà le harcèlement (par Sandrine FOULON)

Toutes les strates concernées.

Pas de doute. Pour Harcèlement Moral Stop, la récession a un effet catalyseur sur le harcèlement.
L’association en veut pour preuve les 2 000 signalements recueillis entre le 1er mai 2009 et le1er septembre 2009 sur la foi d’un questionnaire détaillé rempli par la victime présumée d’un harcèlement, afin de démêler les véritables cas de ceux qui relèvent d’un conflit du travail banal entre salarié et employeur.

« Désormais, un tiers de ces signalements sont émis par des hommes, alors qu’ils étaient à peine 20% à nous contacter en 1999. Mais la crise aidant, ils sont plus nombreux à se manifester. Toutes les strates hiérarchiques et tous les secteurs sont touchés », constate Loïc SOCARNEC, ancien délégué syndical CFDT dans la banque, qui a fondé l’association après avoir été lui-même victime de harcèlement.

Ainsi, la catégorie cadres a bondi de 7 points pour atteindre 19% contre 58% d’employés et 23% d’agents de maîtrise. Et si cette enquête dénote une forte poussée du privé (78% des cas), le rapport entre l’ancienneté des salariés et le harcèlement est révélateur, selon Loïc SCOARNEC : « 34% des victimes de harcèlement ont moins de deux ans d’ancienneté, 23% de deux à cinq ans…et seulement 10% plus de vingt ans. Quant à la durée du harcèlement, elle est également significative : 79% des salariés qui nous contactent se déclarent harcelés depuis moins de deux ans. Plus des deux tiers dénoncent un durcissement de leur situation depuis huit à douze mois. Il y aura toujours des pervers, des paranoïaques et des narcissiques. Mais avec la crise le harcèlement stratégique prend de l’ampleur. Pousser un salarié à la démission, voire à conclure une rupture conventionnelle, ou multiplier les mises à pied conservatoires sont un excellent moyen de retarder et même de contourner un PSE ».

Spécialiste du harcèlement, l’avocate parisienne Karine MARTIN, qui travaille avec l’association, confie avoir passé un été infernal. « Avec les dernières vagues de licenciements, j’ai vu arriver des dossiers touchant plus particulièrement des seniors, des hauts salaires, mais aussi des femmes seules et des personnes plus fragiles. Dans certaines grandes entreprises, le phénomène devient institutionnel ».

 

Site officiel de l'association de type loi 1901 : HMS - Harcèlement Moral Stop